Blogue de gestion et études de cas

Retour

La complexité, menace ou opportunité?

3 juillet 2010

Complixité

Je sortais à peine d’une conférence plus qu’intéressante sur les enjeux actuels et futurs de l’entreprise de la nouvelle économie que je me mettais à écrire le brouillon du présent billet.

Cette conférence donnée par monsieur Benoit Montreuil, professeur titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en Ingénierie d’Entreprise de l’Université Laval, m’a rejoint dans une conviction profonde: la complexité de notre environnement d’affaires s’accentue constamment et rend, par le fait même, la navigation stratégique, tactique et opérationnelle de plus en plus difficile et subtile. À mon avis, la complexité peut même conduire à l’inaction et immobiliser une entreprise.

Que faire devant ce phénomène bien installé? Quelle approche stratégique et quel modèle d’affaires doit-on préconiser? Bref, j’étais prêt à lancer un message du type: la mondialisation et les communications explosent, les choix offerts à votre clientèle se surmultiplient, aiguisez vos mécanismes de gestion, les amis, pour éviter la déroute et les problématiques sérieuses!

Un message justifié et réaliste, mais coloré un petit peu de pessimisme. Une vision probablement nourrie par un travail quotidien à résoudre des problématiques de développement technique et commercial diverses. Nourrie probablement également par des messages répétitifs du type « c’est complexe, ça ne sera pas facile, ça sera plus long que prévu » que le gestionnaire reçoit fréquemment de ses troupes.

Coïncidence ou non, voilà que madame la poste…eh oui, un mode de communication qui fonctionne toujours…me transmet quelques jours plus tard un bulletin de quelques pages sur le thème de « Tirez profit de la complexité ». Un bulletin d’IBM résumant les résultats d’une étude mondiale auprès de la direction de diverses entreprises. Tout un clin d’œil comme j’avais presque terminé mon billet.

Bang! Le flash se fait. Si la complexité est là pour de bon, elle doit devenir le tremplin stratégique de notre développement organisationnel. C’est parce qu’il y a de la complexité que nous allons devenir meilleurs dans notre secteur.

Un changement de paradigme qui transforme une réalité d’affaires souvent chaotique en une mer d’opportunités d’affaires. La clé stratégique: Mieux gérer et profiter de la complexité que ses compétiteurs.

Pour y arriver, voici quelques suggestions de réponse pour faire face et profiter de la complexité de votre environnement. Vous y retrouverez plusieurs éléments croisant les conclusions de l’étude d’IBM.

Dans un monde inondé d’information, la différenciation de votre offre est de plus en plus complexe lorsque vous n’avez pas les moyens promotionnels d’une multinationale comme IBM. Et encore pour eux, ce n’est pas facile. Imaginez!

Votre meilleure stratégie réside probablement dans la personnalisation accentuée de votre offre pour coller le plus possible au besoin de votre client potentiel. C’est dans cette optique que tout le potentiel commercial de la complexité nous apparaît.

En effet, il faut conserver à l’esprit que votre client potentiel, s’il a dorénavant une surabondance de choix, est aux prises avec cette même complexité d’affaires si ce n’est que de devoir analyser une multitude de choix pour prendre une décision. Si la décision concerne un aspect très stratégique de son entreprise, le processus décisionnel de votre client n’en devient que plus lourd et, donc, plus complexe dans sa perception.

Si vous pouvez répondre rapidement à toutes ses questions pointues et lui démontrer votre compréhension claire de ses besoins, il est probable que votre positionnement stratégique s’est accru. Bon, rien d'original jusqu’ici du point de vue de vente classique.

Toutefois, accentuer la personnalisation de votre offre sans réflexion stratégique a priori peut conduire également à la livraison de produits et de solutions sur mesure non regroupés sous une orientation corporative claire et, surtout, rentable.

Il y a donc dans l’idée stratégique de se rapprocher au maximum des besoins de votre client des défis organisationnels imposants et qui font de toute évidence appel à la créativité de gestion.

« Personnalisé » et « Standard » semblent aux antipodes tout en étant, pour le fabricant de produits, deux objectifs devant être absolument conciliés pour manœuvrer et performer à l’ère d’une économie mondiale et de la démocratisation planétaire des communications.

Il faut innover autant au niveau des composantes du marketing mixte que de la flexibilité et de l’uniformisation des procédés de fabrication. Une commande de gestion stratégique ambitieuse.

En conclusion, le dirigeant d’entreprise qui veut tirer profit de la complexité doit plus que jamais savoir sortir de sa zone de confort pour se réinventer et réinventer son entreprise. Il doit donc :

  • Être créatif et représenter le leadership créatif afin de promouvoir la créativité au sein de l’entreprise. Être constamment à l’affût de nouveaux modèles et façons de faire.
  • Promouvoir et incarner l’importance du client pour redéfinir les relations avec la clientèle et se rapprocher de ses marchés. Être connecté sur les besoins.
  • Stimuler la création de valeur organisationnelle avec son équipe. Développer la dextérité opérationnelle pour minimiser les coûts tout en maximisant la qualité des livrables.
  • Être agile et être prêt à s’adapter en tout temps. Tolérer l’incertitude et l’ambiguïté tout en demeurant mobilisé par l’action et les décisions rapides.

La complexité de notre environnement affaires cache donc des opportunités de croissance exceptionnelles, mais elle exige aussi de nous-mêmes, du dirigeant, de devenir encore meilleurs. Un projet personnel passionnant!

Retour