Blogue de gestion et études de cas

Retour

Le Web : rien ne se perd, rien ne se créer… Tout est en continuel changement!

16 juin 2009

Je suis en pleine conférence au Webcamp de Québec et je suis frappé d’un sentiment étrange de déjà vu, de répétition. Mon commentaire ici ne se veut pas péjoratif ou prétentieux, mais plutôt interrogateur.

Il plane une volonté intense de trouver la recette magique de transformer rapidement l’eau en vin, c’est-à-dire de transformer le virtuel en réel. Rien de mal à ce niveau puisqu’en entreprise, les impératifs et les résultats à court terme sont incontournables.

Ce qui me questionne, c’est la présence d’une possible vision à court terme qui réduit le recul sur des sujets qui ne peuvent s’adresser sérieusement qu’avec un horizon temporel plus large.

De plus, une réflexion sur la base d’un regard uniquement porté vers l’avant éjecte automatiquement toute expérience passée qui pourrait s’avérer très utile pour des avancées concrètes et rapides dans un jeune univers comme le Web.

Cela dit, je réitère ma ferveur pour le potentiel du Web comme outil clé de commercialisation, mais je crois aussi que la collectivité technique et notre façon d’aborder le Web devraient davantage s’inspirer de l’évolution historique des TI.

En s’élevant au-dessus de la polémique de la technologie pour la technologie, il très impressionnant de constater que les questions et défis soulevés aujourd’hui par les Geeks du Web ont en majorité été traités, réfléchies, parfois résolues, parfois non, par les « old Geeks » de l’informatique dite maintenant « traditionnelle ».

Ainsi, malgré tous les signaux et les pistes lancées relativement aux changements de modèle d’affaires imposés par le Web pendant cette journée, tous les débats générés par les conférenciers ramènent des vieux thèmes de gestion classiques et tout à fait indépendants des technologies:

  • Comment mieux servir notre clientèle?
  • Comment mieux réseauter et commercialiser nos produits et services?
  • Comment réduire les coûts?
  • Comment développer rapidement des applicatifs?
  • Comment implanter et déployer rapidement un applicatif?
  • Comment mieux gérer l’efficacité de nos employés?

Avec le Web, j’ai l’impression que nous cherchons à utiliser un nouveau modèle de marteau, mais que nous sommes démunis face à ses possibilités nouvelles. Comme si nous n’avions jamais bien maitrisé l’ancien modèle de marteau. Comme si nous avions échappé ou perdu des connaissances de base. Par exemple, sur la structure d’un clou, son utilité mécanique, ses applications possibles et la façon de l’utiliser avec un marteau.

Ce n’est donc pas le « Quoi », mais bien le « Comment » qui prime. Comme il est crucial d’apprendre à apprendre pendant nos années de formation académique au lieu simplement d’ingurgiter de l’information pour de l’information.

Lorsque vous abordez les nouvelles possibilités du Web dans le cadre de vos recherches de nouvelles façons de faire en entreprise, assurez-vous de prendre le recul nécessaire de manière à identifier la toile de fond, l’objectif clé à l’origine de votre démarche d’amélioration continue.

Car fondamentalement en matière de meilleures pratiques d’exploitation des technologies : rien ne se perd, rien ne se créer, tout est en continuelle adaptation à de nouvelles possibilités techniques qui émergent dans le temps.

En final, bien sûr, félicitations aux organisateurs du premier Webcamp de Québec. Une activité géniale qui nous force à revoir nos façons de penser et à remettre en question nos idées préconçues. Bravo à l’initiative de la VETIQ!

Retour